COVID-19

Deschambault-Grondines, le 20 mars 2020

COVID-19 : Production de légumes biologiques, un service essentiel qui se maintient et des mesures à prendre

Tomates, poireaux, fines herbes, oignons, poivrons. Tout ce beau monde est déjà bien au chaud dans la chambre à semis, en train de se faire dorloter par vos fermiers de famille. Le plan des jardins est fait, les semences sont arrivées, notre équipe de feu est complète et motivée. On a même nos enfants à temps plein avec nous (!) et notre premier ministre a fait un point de presse pour promouvoir l’achat local, que demander de plus ?

Il va sans dire que malgré l’arrivée de la COVID-19 et des bouleversements majeurs que nous vivons actuellement, la poursuite de nos activités est une évidence et une nécessité. Nourrir les corps, renforcer le système immunitaire, voilà des choses que nos légumes savent bien faire.

Déjà, les derniers choux, carottes et oignons qui étaient dans nos chambres froides ont été acheminés vers les ressources en sécurité alimentaire de notre région qui ont vu les besoins accroître de façon significative au cours des derniers jours. Les légumes sont une denrée de base que nous souhaitons rendre accessible à tous les gens de notre communauté.

Dans le même ordre d’idée, comme nous sommes conscients que certains d’entre vous pourraient se retrouver en situation économique précaire au cours des prochains mois, nous prévoyons adopter encore plus de flexibilité au niveau des paiements.

Modification des modalités de paiement : Ajout d’un versement au 1er septembre.

Il sera désormais possible de payer son abonnement en 4 versements. D’autres ententes pourraient être prises selon vos besoins et contraintes, n’hésitez pas à nous contacter.

Choisir un fermier de famille: un facteur de protection considérable

Il va sans dire qu’un abonnement à un panier de légumes directement avec un fermier de famille représente un facteur de protection pour vous en réduisant à son minimum le nombre de personnes qui auront manipulé les légumes qui vous parviendront.

En supermarché, on peut considérer qu’un minimum de 10 personnes aura été en contact avec votre chou-fleur de la production jusqu’au comptoir caisse en passant par le transport, la réception, l’emballage, l’étalage, les clients qui l’auront manipulé avant vous, etc. De notre côté, ces étapes seront réduites au minimum et assurées par 2 à 3 personnes seulement.

Des changements à prévoir et des mesures à prendre

Néanmoins, l’arrivée de la COVID-19 nous amène à repenser nos façons de faire pour vous protéger au maximum lors de la cueillette de vos légumes aux différents points de livraison. Nous souhaitons vous partager nos réflexions actuelles sur la question.

  • Normes de salubrité à la ferme
    • Tous les membres de l’équipe respecteront les mesures de salubrité strictes qui étaient déjà en vigueur à la ferme : lavage systématique des mains, utilisation de gants de protection, lavage des bacs de livraison et des outils de travail (couteaux, contenants, crayons, balance, etc.)
    • La quarantaine pour les membres de l’équipe présentant des symptômes ou identifiées comme à risque par le gouvernement sera appliquée.
    • Une distance minimale de 1 mètre devra être respectée en tout temps entre tous les membres de l’équipe.
  • Distribution des paniers
  1. Période de distribution modifiée pour favoriser la distanciation sociale
    • Des plages-horaires de 30 minutes pourraient vous être proposées pendant lesquelles un nombre limité de personnes à la fois seraient autorisées à venir chercher leurs légumes.
    • Pour les abonné-e-s qui se verraient placés en isolement, il serait possible de reporter le panier à un moment ultérieur en cours de saison en nous avisant par courriel à tout moment.
  1. Mise en place de mesures sanitaires renforcées
    • Il demeurera primordial de toujours laver vos légumes systématiquement lors de votre arrivée à la maison. De même nous vous recommandons de vous laver soigneusement les mains avant de vous présenter au point de livraison.
    • Le nouveau scénario présentement envisagé est qu’aucune manipulation des légumes ne serait effectuée par les abonnés. Les paniers seraient montés sur place devant vous par la fermière et des bénévoles qui devraient se désinfecter les mains entre chaque abonné.

Cette modification à nos façons de procéder tout comme le risque actuel de contracter le virus au cours des prochains mois et de ne plus pouvoir se présenter au point de livraison nous indiquent que nous aurons certainement besoin de plus de bénévoles disponibles pour nous aider à la distribution.

Nous faisons donc appel aux gens intéressés à nous prêter main forte pour la saison 2020 afin d’assurer la continuité du service à nos différents points de livraison. Contactez-nous !

Notez que ce ne sont que des pistes de solutions et que rien n’est présentement coulé dans le béton car il est trop tôt pour adopter des mesures définitives. Il est possible que d’autres mesures s’ajoutent. Le Réseau des fermiers de famille travaille également la question afin d’aider les fermiers à adapter la formule aux nouvelles contraintes. Les directives ministérielles à venir guideront également nos décisions d’entreprise au cours des prochaines semaines.

Merci de votre engagement !

Une chose est certaine, l’accès à des légumes locaux sains et frais à un juste prix sera plus que jamais une nécessité en 2020 et il apparaît qu’un abonnement avec un fermier de famille permet de vous garantir un approvisionnement.

Nous espérons que l’appel à l’achat local se fera entendre et que les mesures que nous mettrons en place au cours des prochains mois vous rassureront quant à notre engagement envers vous. Nous avons à cœur la santé et le bien-être des gens qui nous font confiance et nous ferons tout en notre pouvoir pour y contribuer à notre façon.

Geneviève et Jérôme